L'ONU présente ses condoléances aux Ivoiriens suite à la bousculade meurtrière du réveillon à Abidjan

Le Représentant spécial de l’ONU en Côte d’Ivoire, Bert Koenders. Photo ONU/Patricia Esteve

2 janvier 2013 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a exprimé mercredi sa « profonde tristesse » en apprenant le lourd bilan humain provoquée par la bousculade survenue le 31 décembre au cours des festivités du Nouvel An, à Abidjan. Selon les premières informations officielles, l'incident a fait 61 morts et au moins cinquante blessés, dont de nombreux jeunes.

Suite à son Représentant spécial pour la Côte d'Ivoire, Bert Koenders, M. Ban a fait part de ses sincères condoléances aux familles et proches des victimes ainsi qu'au peuple et au gouvernement de la Côte d'Ivoire, indique une déclaration transmise par son porte-parole.

« Cet incident tragique est venu endeuiller la nation alors que les citoyens célébraient dans la joie l'avènement d'une année 2013 porteuse de grands espoirs de consolidation de la paix, de réconciliation, d'apaisement politique, de relance économique et de bien-être pour tous », a déploré M. Koenders dans un communiqué de presse.

« Toutes mes pensées vont aux familles et proches des victimes de ce drame. Je voudrais leur adresser, ainsi qu'à tous les Ivoiriens et aux plus hautes autorités de l'État, mes sincères condoléances et ma profonde sympathie », a-t-il ajouté.

Aussitôt informée de l'incident, l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a dépêché une équipe médicale d'urgence sur place et fait part de sa disposition à mettre tous ses moyens techniques et logistiques au service des autorités pour les secours, l'assistance aux victimes et les besoins de l'enquête.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU continuera d'appuyer les efforts de l'Afrique et de la Côte d'Ivoire en faveur des droits de l'homme, affirme Bert Koenders