Syrie : à l'approche d'une conférence de donateurs, Ban appelle les États Membres à la générosité

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban ki-moon, dans le camp de réfugiés syriens d’Islahiye, en Turquie. Photo: ONU/Mark Garten

28 décembre 2012 – Préoccupé par le sous-financement des opérations humanitaires, le Secrétaire général Ban Ki-moon a demandé vendredi à la communauté internationale de se mobiliser en faveur des Syriens, dont les besoins pour le premier semestre 2013 sont estimés à 1,5 milliard de dollars.

La situation humanitaire en Syrie et dans la région ne cesse de se détériorer, avec désormais deux millions de personnes déplacées à l'intérieur des frontières et plus de 540.000 réfugiés dans les pays voisins. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a récemment prévenu que ce dernier chiffre devrait doubler d'ici à juin 2013, prévient M. Ban dans une déclaration transmise par son porte-parole. On estime au total à cinq millions le nombre de Syriens en détresse, dont la moitié sont des enfants, souligne-t-il.

En dépit de ces besoins de plus en plus criants, le Plan de réponse humanitaire pour la Syrie et le Plan de réponse régional pour les réfugiés demeurent largement sous-financés, déplore le Secrétaire général.

C'est la raison pour laquelle il réitère son appel à la communauté internationale pour qu'elle se mobilise en faveur de ces populations piégées par l'hiver et les violences.

Le 30 janvier prochain, Ban Ki-moon présidera une Conférence internationale d'annonces de contributions qui se tiendra au plus haut niveau au Koweït, annonce par ailleurs la déclaration.

Y voyant une opportunité à ne pas manquer pour combler le fossé actuel, « le Secrétaire général exhorte tous les États Membres à se montrer généreux ».

Il se dit particulièrement reconnaissant au gouvernement du Koweït, qui a pris l'initiative d'organiser la Conférence, pour sa promesse de contribution, d'un montant de 20 millions de dollars, à l'appui des activités humanitaires menées en Syrie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : l'ONU et ses partenaires demandent 1,5 milliard de dollars pour financer l'aide humanitaire

En savoir plus





Coup de projecteur