L'écrivain, homme d'affaires et philanthrope Metin Arditi nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO

L’écrivain, universitaire, homme d’affaires et philanthrope Metin Arditi, nouvel Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO. Photo: ONU

18 décembre 2012 – La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a nommé mardi l'écrivain, universitaire, homme d'affaires et philanthrope Metin Arditi Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO.

Souvent décrit comme « un homme de la Renaissance d'aujourd'hui », Metin Arditi s'est illustré aussi bien dans le monde des affaires que dans celui des sciences et des arts tout en manifestant un engagement sans relâche en faveur de la paix et du développement.

Le titre d'Ambassadeur de bonne volonté lui est décerné en reconnaissance de son travail auprès des jeunes musiciens israéliens et palestiniens à travers la Fondation « Les instruments de la paix » et pour son attachement aux idéaux et aux valeurs de l'UNESCO.

Metin Arditi est né à Ankara, Turquie, en 1945. Il est arrivé en Suisse à l'âge de sept ans. Diplômé en ingénierie, en physiques et en administration des affaires, cet auteur accompli a remporté plusieurs prix littéraires, notamment le prix Lipp Suisse 2006 (La Pension Marguerite) et le Prix des auditeurs de la Radio suisse romande (L'imprévisible).

En 1988, il créé la Fondation Arditi pour aider les étudiants de talent de Genève et de Lausanne. En 1996, il devient le Président de la Fondation de l'Orchestre de la Suisse romande, qui aide les jeunes musiciens prometteurs.

Plus récemment, en 2009, il créé avec Elias Sanbar, l'écrivain palestinien et Ambassadeur de la Palestine auprès de l'UNESCO, la Fondation « Les instruments pour la paix » qui vise à favoriser l'éducation musicale des jeunes Israéliens et Palestiniens.

Les Ambassadeurs de bonne volonté de l'UNESCO sont des personnalités qui mettent leur talent et leur réputation au service des valeurs de l'UNESCO. Ils amplifient et diffusent le travail de l'Organisation. Dans leur carrière et leurs actions humanitaires, ils ont contribué de façon importante aux objectifs de l'UNESCO dans ses quatre domaines de compétence : éducation, culture, science, communication et information.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le jazzman panaméen Danilo Pérez nommé Artiste de l'UNESCO pour la paix

Aucun résultat
Aucun résultat