Ban Ki-moon inquiet de l'impasse politique au Népal

Photo: IRIN/Reena Gurung

17 décembre 2012 – Ban Ki-moon a exprimé dimanche sa préoccupation face au blocage politique persistant au Népal et appelle les partis politiques du pays à surmonter leurs divergences et à former sans retard un gouvernement d'union nationale.

« Le Secrétaire général appelle aussi les principales parties prenantes à créer un environnement favorable à la tenue des prochaines élections », a précisé le porte-parole de M. Ban dans une déclaration communiquée au cours du weekend.

Les dirigeants politiques de ce petit pays d'Asie n'ont pas encore été en mesure de s'accorder sur le choix d'un Premier ministre, qui serait à la tête du gouvernement chargé d'organiser les toutes premières élections parlementaires de l'histoire népalaise.

Le Népal a traversé une période d'instabilité politique depuis la fin de la guerre civile entre forces gouvernementales et opposants maoïstes, qui a entraîné l'abolition de la monarchie et la proclamation d'une république.

D'importants progrès ont été faits jusqu'à présent, notamment le désarmement et l'intégration des forces maoïstes dans les rangs de l'armée nationale, mais aussi l'organisation d'élections pacifiques en 2008, le déminage intensif de zones de conflit et une transition réussie vers un système républicain.

Cependant, des défis majeurs continuent de se poser, en particulier le dépassement de près d'un mois du délai initialement fixé pour l'adoption de la nouvelle Constitution et la dissolution de l'Assemblée constituante.

« Le Secrétaire général appelle tous les acteurs du pays à réaffirmer leur engagement en faveur de l'Accord global de paix et à préserver les avancées de ces dernières années, conformément aux aspirations du peuple népalais », précise la déclaration.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban exhorte les Népalais à s'unir et à reprendre sans délais le processus constitutionnel

Aucun résultat
Aucun résultat