L'UNESCO et l'acteur Forest Whitaker œuvrent à la promotion de la paix au Soudan du Sud

L’acteur américain et Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, Forest Whitaker. Photo: UNESCO

17 décembre 2012 – L'acteur américain et ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO) pour la Paix et la Réconciliation, Forest Whitaker, a annoncé lundi le lancement du réseau « Youth Peacemaker » au Soudan du Sud, sous l'égide de sa Fondation PeaceEarth.

Ce réseau sera développé en étroite coopération avec le bureau de l'UNESCO à Juba, les ministères sud-soudanais de la culture et de la jeunesse et des sports, et avec des partenaires du secteur privé. Avec 72% de sa population âgée de moins de 30 ans, l'avenir de paix pour le Sud-Soudan se trouve entre les mains des jeunes.

« La réconciliation est un processus lent et il faut souvent autant de temps pour sortir d'un conflit qu'il a fallu pour s'y engager », a rappelé Forest Whitaker. « C'est la raison pour laquelle il est important de travailler avec les jeunes afin de promouvoir l'importance de l'éducation, la sensibilisation personnelle et le leadership en vue de promouvoir la résolution pacifiques des conflits. »

Les jeunes qui représentent les 10 États du Soudan du Sud seront formés par les experts locaux et internationaux, spécialisés dans la résolution des conflits, le leadership, la paix et la reconstruction communautaire et la médiation. Ils travailleront en étroite coopération avec leurs communautés et s'engageront en faveur des jeunes à l'échelle nationale et bénéficieront d'un apprentissage axé sur la création d'opportunités.

« La paix est un facteur favorable au développement et à la prospérité du Soudan du Sud et à la construction d'une identité nationale », a déclaré le Chef du Bureau de l'UNESCO à Juba, Khaled Salah. « Il est essentiel de responsabiliser les jeunes et de les former aux compétences dont ils auront besoin pour devenir les leaders de demain. »

Le réseau Youth Peacemaker a déjà lancé le projet en organisant sa première formation pour les jeunes de Jonglei, qui a eu lieu du 12 au 15 décembre au Bureau de l'UNESCO à Juba.

Au cours des deux prochaines années, le projet sera élargi aux neuf autres États du Soudan du Sud et continuera de soutenir le renforcement durable des capacités des jeunes.

Ce programme s'inscrit dans la continuité du travail de Forest Whitaker dans le nord de l'Ouganda, où le réseau Youth Peacemaker est également en place, et du projet Espoir du Nord, un campus de réhabilitation pour les réfugiés, orphelins et ex-enfants soldats.


News Tracker: autres dépêches sur la question

UNESCO : l’acteur Forest Whitaker va être nommé Ambassadeur de bonne volonté

Aucun résultat
Aucun résultat