Première mission de l'experte de l'ONU sur les formes contemporaines de l'esclavage à Madagascar

Gulnara Shahinian, Rapporteuse spéciale sur les formes contemporaines d’esclavage.

7 décembre 2012 – La Rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes contemporaines de l'esclavage, Gulnara Shahinian, se rendra à Madagascar du 10 au 20 décembre 2012 pour évaluer un certain nombre d'initiatives lancées par les autorités du pays pour prévenir les pires formes de travail des enfants dans les mines et les carrières, les mariages forcés et la servitude domestique.

« Pendant les dix jours de ma mission, je vais recueillir des informations, discuter et faire un compte-rendu sur l'impact des politiques et des programmes, adoptés par Madagascar pour lutter contre les formes contemporaines de l'esclavage », a indiqué vendredi Mme Shahinian, la première experte indépendante sur les formes contemporaines de l'esclavage, y compris leurs causes et leurs conséquences.

Le mandat de la Rapporteuse spéciale comprend également des questions telles que le travail forcé et la servitude pour dettes.

Mme Shahinian, qui visitera le pays à l'invitation du gouvernement malgache, se rendra à Antananarivo, Antsirabe, Ambositra, Ihosy, Sakaraha et Mampikony, s'y entretenir avec des représentants du gouvernement, des agences du maintien de l'ordre, des organisations non-gouvernementales, des syndicats et des communautés locales.

Une conférence de presse aura lieu à Antananarivo, au terme de la mission de la Rapporteuse Spéciale, le jeudi le 19 décembre 2012. Mme Shahinian présentera son rapport final au Conseil des droits de l'homme, en septembre 2013.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Des experts de l'ONU souhaitent pénaliser le mariage précoce forcé en tant que forme d'esclavage

Aucun résultat
Aucun résultat