Ban Ki-moon salue les progrès des relations bilatérales entre le Koweït et l'Iraq

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à gauche) en conférence de presse à Koweït City. Photo: ONU/Mark Garten

5 décembre 2012 – Lors d'un déplacement mercredi au Koweït, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a salué les progrès réalisés récemment dans les relations avec l'Iraq, estimant que les deux nations avaient désormais une occasion « historique » d'inaugurer une nouvelle ère de coopération.

« Je pense qu'il existe une occasion historique pour l'Iraq et le Koweït d'avancer et de se lancer dans une nouvelle ère de coopération. Je reste engagé en faveur de la normalisation de leurs relations et veillerait à ce que l'Iraq respecte l'ensemble de ses obligations internationales vis-à-vis du Koweït », a déclaré M. Ban devant les journalistes à Koweït City.

Les relations entre les deux pays se sont détériorées suite à l'invasion iraquienne du Koweït en 1990. L'année suivante, le Conseil de sécurité a établi la Commission de compensation des Nations Unies pour régler les demandes de compensation de ceux qui ont subi des pertes à cause de l'invasion.

Parmi les questions en suspens entre les deux pays, figure celle des biens ayant disparu au Koweït lors de l'invasion. À cet égard, M. Ban a salué les récentes réunions et échanges de haut-niveau bilatéraux entre les deux pays, dont le comité ministériel conjoint.

Lors de sa visite au Koweït, M. Ban a rencontré le chef de l'État, Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, avec qui il s'est entretenu des perspectives d'un accord de paix entre la Palestine et Israël et de la crise en Syrie.

« Alors que la démocratie est en progrès dans la région, je compte sur le Koweït pour respecter les aspirations de son peuple et pour avancer vers davantage d'ouverture et de liberté pour tous », a conclu M. Ban.

Aucun résultat
Aucun résultat