Ban exhorte la Corée du Nord à reconsidérer sa décision de se livrer à un tir de satellite

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Eskinder Debebe (Photo d’archive)

4 décembre 2012 – Le Secrétaire général de l'ONU est profondément préoccupé par l'annonce selon laquelle la République populaire démocratique de Corée (RPDC) procéderait à la mise sur orbite d'un satellite, exhortant ce pays à reconsidérer sa décision.

« Un tel tir de satellite constituerait une violation claire de la résolution 1874 du Conseil de sécurité, qui demande à la RPDC de ne procéder à aucun nouvel essai nucléaire ou tir recourant à la technologie des missiles balistiques », précise le porte-parole de Ban Ki-moon dans une note adressée mardi aux correspondants.

« Un tel lancement ne ferait qu'exacerber les tensions dans la région. D'après les médias, l'agence de presse d'État de la RPDC aurait fait samedi cette annonce, pour un lancement prévu entre le 10 et le 22 décembre. Le 13 avril dernier, une tentative similaire s'était avérée infructueuse et avait suscité la condamnation du Conseil de sécurité.

« Le Secrétaire général exhorte fermement la RPDC à reconsidérer sa décision et à suspendre toutes les activités relatives au programme de missiles balistiques », a ajouté le porte-parole de M. Ban, qui appelle également le régime à rétablir le moratoire sur les tirs de missiles, comme le demande le Conseil de sécurité

Le chef de l'ONU, a ajouté son porte-parole, renouvelle son appel aux autorités de la RPDC pour qu'elle œuvre au renforcement de la confiance avec les pays voisins et améliore les conditions de vie de sa population.

« Il réaffirme son engagement à œuvrer en faveur de la paix et de la stabilité dans la péninsule coréenne et à aider le peuple de RPDC ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité exige que la Corée du nord évite tout nouveau tir