Desmond Tutu lauréat du Prix UNESCO pour la promotion d'une culture des droits de l'homme

L’archevêque Desmond Tutu. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

28 novembre 2012 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a annoncé mercredi la nomination du Sud-africain Desmond Tutu en tant que lauréat 2012 du Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d'une culture des droits de l'homme. M. Tutu a été sélectionné par un jury international en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à l'élaboration d'une culture des droits de l'homme aux niveaux national, régional et international.

Mme Bokova remettra le Prix au siège de l'UNESCO à Paris le 10 décembre, à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme en présence du maire de Bilbao, Iñaki Azkuma.

En choisissant Desmond Tutu, le jury a tenu à attirer l'attention sur le rôle exceptionnel qu'il a joué dans la construction de la nouvelle Afrique du Sud, démocratique et non raciale et sur sa contribution inestimable à la reconstruction nationale en tant que président de la Commission Vérité et réconciliation d'Afrique du Sud, qui est devenue un modèle pour d'autres sociétés connaissant des situations de post-conflit. Par ailleurs, le Prix reconnaît son engagement, notamment avec et auprès des jeunes, pour promouvoir la non-violence et s'opposer à toute forme de discriminations et d'injustice.

Le jury a également souligné la contribution exceptionnelle de l'archevêque Tutu au travail des Nations Unies et de l'UNESCO sur les questions des droits de l'homme, notamment sur la promotion d'une culture des droits de l'homme.

Le Prix UNESCO/Bilbao pour la promotion d'une culture des droits de l'homme a été créé en 2008 grâce à un don de la ville de Bilbao en Espagne. Il récompense les contributions exceptionnelles des organisations ou des individus à la cause des droits de l'homme par l'éducation et la recherche. Le Prix vise aussi à sensibiliser à la question des droits de l'homme, notamment parmi les responsables et le grand public.

Le défenseur français des droits de l'homme Stéphane Hessel a été le premier lauréat du Prix. En 2010, il a été remis au célèbre défenseur des droits de l'homme pakistanais Asma Jahangir.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La tolérance, porteuse d'harmonie dans un monde de plus en plus complexe et interconnecté, selon l'ONU

En savoir plus



Aucun résultat
Aucun résultat