Est de la RDC : Ban se félicite de l'appel à déposer les armes lancé au M23 par les dirigeants des Grands Lacs

Les personnes déplacées dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) sont souvent la cible d’attaques, alors que les affrontements entre les forces gouvernementales et le M23 se poursuivent. Photo UNHCR/S. Modola

26 novembre 2012 – Ban Ki-moon s'est félicité lundi du communiqué conjoint des Présidents Kabila, Kagame et Museveni de la République démocratique du Congo (RDC), du Rwanda et de l'Ouganda, respectivement, ainsi que du résultat de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, qui s'est déroulée le 24 novembre dans la capitale ougandaise Kampala.

« Le Secrétaire général appelle le M23 à déposer immédiatement les armes, conformément à l'accord conclu à Kampala, et à procéder au retrait immédiat de leurs forces se trouvant à Goma », indique une déclaration communiquée dimanche par le porte-parole de M. Ban.

Il encourage les parties à renforcer le dialogue entre les dirigeants de la région des Grands Lacs afin de répondre aux raisons fondamentales du conflit, réitérant son engagement personnel à appuyer ces efforts.

Selon son porte parole, le Secrétaire général est également déterminé à veiller à ce que la présence des Nations Unies en RDC soit ajustée afin de répondre à l'évolution des défis actuels, et ce conformément avec les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

De son côté, le chef du Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique centrale (UNOCA), Abou Moussa, a exprimé vendredi, depuis Libreville, au Gabon, sa vive préoccupation devant « la situation douloureuse » qui prévaut dans l'est de la RDC depuis plus de sept mois.

M. Moussa a rappelé que la Mission de stabilisation des Nations Unies dans ce pays (MONUSCO) et les hauts responsables onusiens au Siège à New York sont mobilisés « pour gérer au mieux cette triste situation et mettre rapidement fin aux souffrances des populations ». À cet effet, il a rappelé que le Secrétaire général a toujours insisté sur « la nécessité de poursuivre et renforcer le dialogue de haut niveau tant sur le plan bilatéral que régional ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Face à la détérioration de la situation humanitaire dans l'est de la RDC, l'ONU se prépare à renforcer son aide

En savoir plus





Coup de projecteur