Le Secrétaire général condamne fermement une attaque perpétrée contre un bus à Tel Aviv

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Eskinder Debebe (Photo d’archive)

21 novembre 2012 – Ban Ki-moon a condamné mercredi dans les termes les plus vifs l'attaque violente perpétrée contre un bus dans le centre de la capitale israélienne, Tel Aviv.

« Le Secrétaire général a été choqué d'apprendre qu'un attentat terroriste a été perpétré contre un autobus aujourd'hui, en plein cœur de Tel-Aviv, en Israël », indique une déclaration de son porte-parole. « Rien ne peut justifier de prendre des civils pour cible », précise-t-elle.

D'après les médias, au moins dix personnes ont été blessées dans l'explosion, qui s'est produite sur fonds de reprise récente des hostilités entre Israéliens et Palestiniens : aux tirs de roquette effectués contre Israël depuis la bande de Gaza répondent frappes aériennes et bombardements navals par Tsahal.

De nombreux dirigeants et de hauts fonctionnaires des Nations Unies, au premier plan le Secrétaire général, ont appelé à la cessation des violences et exhorté les parties prenantes à conclure une trêve dans les meilleurs délais.

L'attaque contre le bus commise à Tel Aviv intervient alors que M. Ban se trouve dans la région afin d'appuyer les efforts diplomatiques. Il a exhorté les parties prenantes à éviter une nouvelle escalade et à redoubler d'efforts pour parvenir à un cessez-le-feu.

Le Secrétaire général a prévu de se rendre à Ramallah, en Cisjordanie, pour y rencontrer le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Il avait auparavant rencontré le Premier Ministre israélien, Benjamin Netanyahou, son homologue égyptien, Hisham Mohamed Qandil, ainsi que le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Nabil El-Araby.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU souligne la nécessité de cesser la violence à Gaza alors que la situation humanitaire se dégrade

Aucun résultat
Aucun résultat