Yémen : Ban apporte son soutien aux progrès réalisés vers la transition démocratique, qu'il veut « irréversible »

19 novembre 2012 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon a exhorté lundi le Yémen à consolider les progrès réalisés en un an depuis la signature de l'accord historique de transition, qui a permis de mettre fin aux violences et de lancer le processus de transition démocratique.

« Votre pays […] se trouvait au bord de la guerre civile il y a tout juste un an. Mais vous l'avez évité grâce au courage politique et à la détermination qui ont permis à la sagesse et à la prévoyance de l'emporter », s'est félicité M. Ban lors d'une conférence de presse donnée à Sanaa, au Yémen, où il est actuellement en déplacement.

« Ce processus doit devenir irréversible. Il n'y a pas de retour en arrière possible », a-t-il dit.

Le Secrétaire général s'est rendu au Yémen pour célébrer le premier anniversaire de l'accord de paix et de transition, qui avait été conclu à Riyad, en Arabie saoudite, en novembre 2011, et pour apporter son soutien personnel au processus de transition yéménite.

« L'ONU est ici pour marquer les progrès réalisés et réaffirmer notre engagement auprès du peuple et du gouvernement yéménites en faveur d'un avenir meilleur et plus prospère et d'une démocratie participative », a affirmé M. Ban.

Un élément important de la transition au Yémen a été le « dialogue national » inclusif programmé pour l'an prochain et qui devrait aboutir à un processus constitutionnel d'ici la fin de 2013, suivi d'élections législatives en février 2014.

Le Secrétaire général a souligné l'importance du dialogue national et rappelé l'importance de sa nature inclusive, en particulier vis-à-vis des femmes et des jeunes. Il a rappelé que si le calme est revenu dans la plupart des régions du Yémen, il reste d'importants défis à surmonter.

« C'est un moment historique pour le pays, mais il est encore trop tôt pour célébrer la victoire. Il reste un long chemin à parcourir. Je sais qu'il y a et qu'il y aura de nombreux obstacles et défis à surmonter », a prévenu M. Ban.

Lors de son déplacement, M. Ban a rencontré le Président du Yémen, Abdarabuh Mansour Hadi, qui est à la tête de son pays depuis les élections de février cette année. Il s'est également entretenu avec le Premier ministre, Mohamed Salim Basindwah, ainsi qu'avec plusieurs membres de son gouvernement et des représentants de la société civile.

Plus tard dans la journée de lundi, le Secrétaire général s'est envolé pour l'Égypte où il a rencontré le Ministre des affaires étrangères pour une discussion sur la situation à Gaza et au sud d'Israël et sur les efforts égyptiens d'une trêve entre les parties prenantes.

Mardi, M. Ban aura pour interlocuteurs le Président égyptien, Mohamed Morsi, le Premier ministre, Hesham Kandil, et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Nabil El-Araby.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Yémen : le Conseil de sécurité se félicite des progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'accord de transition

Aucun résultat
Aucun résultat