Le Conseil de sécurité proroge de six mois le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei

Des casques bleus de l’ONU patrouilles dans les rues d’Abyei. Photo: UNMIS/Stuart Price

16 novembre 2012 – Le Conseil de sécurité a prorogé vendredi de six mois, jusqu'au 31 mai 2013, le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA).

Par une résolution adoptée à l'unanimité de ses quinze membres, il exige du Soudan et du Soudan du Sud qu'ils mènent à terme la constitution de l'Administration et du Conseil de la zone d'Abyei, notamment en débloquant la situation relative à la présidence du Conseil local. Il exige aussi que les deux pays créent le Service de police d'Abyei, chargé d'assumer ses fonctions dans toute la zone, y compris de protéger les infrastructures pétrolières.

Le Soudan et le Soudan du Sud doivent retirer sans condition toutes leurs forces armées de leur côté de la frontière, conformément aux accords conclus, insiste le Conseil. Il exhorte les parties à activer d'urgence le Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière et à mettre en place la Zone frontalière démilitarisée et sécurisée et à arrêter un calendrier pour le redéploiement de toutes leurs forces armées de leur côté de la frontière.

Issue de sa sécession d'avec le Soudan, le Soudan du Sud est la plus jeune nation du monde et a été proclamé, le 14 juillet 2011 par l'Assemblée générale, 193ème État membre des Nations Unies. Depuis le mois de mai de la même année, les tensions sont allées grandissantes à la frontière entre les deux pays, dans les états fédérés soudanais du Nil Bleu, du Kordofan méridional et la région d'Abyei – riche en pétrole et qui bénéficie d'un statut administratif spécial. Le statut final d'Abyei reste à déterminer ; il s'agit de l'une des questions en suspens de l'Accord de paix global qui a contribué à mettre fin au conflit entre le Soudan et la province devenue le Soudan du Sud.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban salue la récente ratification des accords signés par les Présidents soudanais et sud-soudanais

Coup de projecteur