L'Assemblée générale réitère son appel à la levée du blocus imposé à Cuba par les États-Unis

L’Assemblée générale adopte une nouvelle résolution appelant à la levée du blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis. Credit: ONU

13 novembre 2012 – Pour la 21ème année consécutive, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté mardi une résolution sur la nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par les États-Unis.

Avec 188 voix pour, trois voix contre – États-Unis, Israël et Palaos – et les abstentions des Îles Marshall et de la Micronésie, l'Assemblé a réitéré son appel à tous les États de s'abstenir d'appliquer les mesures de blocus qui sont en contradiction avec leurs obligations de respects des libertés de commerce et de navigation.

Les 193 États membres de l'Assemblée demandent de nouveau instamment à l'ensemble des États de faire le nécessaire pour les abroger ou en annuler l'effet du blocus dès que possible.

Selon les chiffres repris par plusieurs pays dans le rapport du Secrétaire général, les pertes économiques infligées à Cuba par le blocus, s'élevaient, jusqu'en décembre 2011, à plus de 108 milliards de dollars.

« N'importe quelle personne sensée peut imaginer le niveau de vie et de développement que nous aurions pu atteindre si nous avions disposé de ces ressources », a déclaré le Ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrilla, devant l'Assemblée.

Ronald Godard, le représentant des États-Unis a pour sa part répliqué qu'« en dépit de changements récents, Cuba conserve pour son gouvernement l'un des systèmes les plus restrictifs au monde » et que le blocus s'inscrit dans le cadre des efforts américains visant à promouvoir les droits de l'homme et les libertés fondamentales.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'Assemblée générale appelle à mettre un terme à l'embargo américain contre Cuba

En savoir plus



Coup de projecteur