Une experte de l'ONU exhorte les autorités philippines à renforcer la lutte contre la traite

La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, Joy Ngozi Ezeilo. Photo: ONU/Paulo Filgueiras

13 novembre 2012 – La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, Joy Ngozi Ezeilo, a exhorté mardi les autorités des Philippines à redoubler d'efforts pour lutter contre ce fléau.

« Les causes profondes de la traite, en particulier la pauvreté et l'exploitation d'une main d'œuvre bon marché, ne font pas l'objet d'une attention suffisante », a prévenu Mme Ezeilo dans un communiqué de presse publié au terme de sa mission aux Philippines.

« Cela a contribué à perpétuer les violations des droits des ressortissants philippins à l'étranger et dans leur propre pays. Ces personnes risquent de se faire exploiter par des employeurs sans scrupules », a-t-elle ajouté.

Selon le Conseil des droits de l'homme, qui nomme les experts indépendants, tels que Mme Ezeilo, la traite des êtres humains est l'activité criminelle qui connait la plus forte croissance actuellement dans le monde.

Pour son tout premier déplacement aux Philippines, Mme Ezeilo s'est rendue à Manille et dans les régions de Cebu et de Zamboanga. Elle a notamment encouragé les autorités locales et nationales à se servir des bonnes pratiques qui ont démontré leur efficacité dans la lutte contre le problème de la traite.

L'experte a souligné que les Philippines sont un « pays-source » pour la traite des êtres humains et que ses ressortissants étaient particulièrement visés à cause des problèmes socioéconomiques tels que la pauvreté, le chômage des jeunes et les inégalités entre hommes et femmes.

« Les mesures prises contre la traite ne seront pas efficaces ou durables sans que l'on s'attaque aux problèmes de fonds sur les plans social, économique ou politique et qui sont responsables de la création d'un terrain fertile à la traite », a expliqué Mme Ezeilo.

« La prévention de la traite requiert un effort concerté et en coopération entre toutes les parties prenantes », a-t-elle conclu.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Gabon : une experte indépendante de l'ONU lance un appel contre la traite des enfants

En savoir plus




Coup de projecteur