L'UNESCO récompense deux projets innovants sur l'utilisation sûre de l'Internet

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

12 novembre 2012 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a annoncé lundi la remise du prix 2011 de l'UNESCO pour l'utilisation des technologies de l'information et de la communication dans l'éducation au projet allemand Internet ABC et à InfollutionZERO de la République de Corée. La cérémonie de remise des prix aura lieu au siège de l'UNESCO le 20 novembre.

L'objectif du prix est de sensibiliser davantage les jeunes aux questions liées à la sécurité sur Internet et le cyberespace. Cette évolution témoigne d'une prise de conscience croissante des problématiques liées à la protection de la vie privée, à l'impact de sites aux contenus pernicieux et à la protection contre l'intimidation et le harcèlement sur Internet.

Le prix, d'un montant de 50.000 dollars, sera réparti à égalité entre les deux lauréats. Le projet Internet ABC promeut l'utilisation des technologies par les enfants et les adultes à travers des contenus sans publicité, riches de plus d'un million de pages. Des animations attrayantes permettent aux enfants âgés de cinq à douze ans de faire une utilisation plus sûre d'Internet.

Le site propose également une discussion interactive et une plateforme d'opinion pour aider les utilisateurs à développer leur sens des responsabilités sur Internet et favoriser la création de contenus. Des outils éducatifs de grande qualité pour les classes et un module évolutif transculturel appliqué à la Turquie et à d'autres pays sont également proposés.

Cofondatrice et directrice d'Infollution ZERO, Yuhyun Park est récompensée pour son initiative qui fait la promotion de la citoyenneté numérique pour les enfants et les parents. InfollutionZERO cherche à relever les défis liés à « l'infollution », les dommages causés par l'utilisation de polluants numériques comme les prédateurs du cyberespace, l'intimidation, le langage offensant et les phénomènes d'addiction aux technologies.

Le projet propose une approche ludique s'appuyant sur une intrigue fictionnelle et des personnages animés dont l'objectif est d'aider les enfants à reconnaître les cyber-risques. Le projet propose également une exposition conçue pour sensibiliser à « l'infollution » et une recherche originale sur la violence virtuelle qui ajoute à la compréhension de l'infollution et offre des moyens de se prémunir de ses effets négatifs.

Les lauréats ont été sélectionnés par la Directrice générale de l'UNESCO sur la recommandation d'un jury international qui a examiné 51 projets soumis par 39 pays.

Le Prix récompense des personnes, des institutions ou des organisations intergouvernementales pour des projets et des activités témoignant de bonnes pratiques ou d'une utilisation des technologies de l'information et de la communication favorisant l'apprentissage, l'enseignement et les performances éducatives.

En savoir plus





Coup de projecteur