L'ONU condamne une attaque meurtrière dans la capitale du Bahreïn

Des manifestants à Manama, à Bahreïn, en décembre 2011. Photo Al Jazeera English

6 novembre 2012 – Les Nations Unies ont condamné mardi un attentat meurtrier à la bombe qui a été perpétré hier à Manama, la capitale du Bahreïn. « Ces actes de violence ne peuvent être justifié par aucune cause », a déclaré le porte-parole du Secrétaire général, Martin Nesirky, lors de son point presse de la mi-journée donné au Siège des Nations Unies à New York.

Selon la presse, cinq bombes ont explosé lundi dans la capitale du Bahreïn, tuant deux travailleurs expatriés et en blessant un troisième. Les autorités de ce pays ont qualifié cet incident d'attaque terroriste.

« Nous appelons toutes les parties prenantes à faire preuve de retenue et à s'abstenir de toute provocation », a souligné M. Nesirky. « Nous exhortons l'ensemble des citoyens du Bahreïn à faire preuve d'unité nationale et à résoudre tous les différends de façon pacifique, par le dialogue et la réconciliation ».

Depuis février, de nombreux affrontements se sont produits dans ce pays du Golfe entre les forces de sécurité nationales et des manifestants en demande de démocratie. Le gouvernement a mis en place des restrictions contre les rassemblements publics et les manifestations le 30 octobre, suite aux affrontements entre les manifestants et la police.

La semaine dernière, le Secrétaire général Ban Ki-moon a exprimé sa préoccupation devant la restriction des droits des citoyens du Bahreïn à manifester, en précisant que cela risquait d'aggraver la situation, exhortant le gouvernement à lever au plus vite ces restrictions.

M. Ban a également demandé aux manifestants « de veiller à ce que les manifestations restent pacifiques », condamnant la violence qui a récemment coûté la vie à deux policiers.

Selon son porte-parole, M. Ban « réaffirme sa conviction qu'il est nécessaire de lancer un processus de dialogue national inclusif respectueux des aspirations légitimes du peuple du Bahreïn, seule façon de garantir une plus grande prospérité et stabilité dans le pays ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban demande aux autorités du Bahreïn de respecter les droits de ses citoyens

En savoir plus