Pillay exhorte la Chine à respecter les droits à la libre expression et aux rassemblements des Tibétains

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay. ONU Photo/Violaine Martin

2 novembre 2012 – La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a exhorté vendredi les autorités chinoises à répondre rapidement aux doléances persistantes des Tibétains, qui sont de plus en plus nombreux à se livrer à des actes désespérés, en particulier l'immolation.

« La Haut Commissaire a été notifiée des allégations continues de violences à l'encontre des Tibétains aspirant à exercer leurs droits fondamentaux à la liberté d'expression, de religion, de rassemblement pacifique et d'association. Des informations font état de détentions et de disparitions, d'usage excessif de la force à l'égard de manifestants pacifiques et de restrictions des droits culturels des Tibétains », a précisé le porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), Rupert Colville, lors d'un point presse donné à Genève.

Mme Pillay a également appelé les autorités chinoises à libérer toutes les personnes détenues uniquement pour avoir exercé leurs droits aux rassemblements pacifiques et à la liberté d'expression.

Tout en reconnaissant la frustration considérable qui pousse des Tibétains à des actes désespérés, Mme Pillay les conjure à ne pas recourir à des formes de manifestations aussi extrêmes. Elle demande notamment aux dirigeants communautaires et religieux d'user de leur influence pour mettre fin à ce phénomène dramatique.

Comme mesure de renforcement de la confiance, Mme Pillay a demandé aux autorités chinoises de supprimer les restrictions imposées aux médias et de ménager un accès à des observateurs indépendants et neutres pour évaluer la situation sur le terrain. Douze demandes de visites officielles adressées par des rapporteurs spéciaux de l'ONU au gouvernement chinois sont restées lettre morte.

Lors l'examen périodique universel de la situation des droits de l'homme en Chine, le gouvernement chinois a promis de renforcer la coopération avec le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Des experts de l’ONU critiquent les restrictions visant des monastères tibétains

Aucun résultat
Aucun résultat