Haïti : insécurité alimentaire en hausse après le passage de l’ouragan Sandy

L’ouragan Sandy a causé des dégâts majeurs en Haïti le 25 octobre 2012. Photo: MINUSTAH/L. Abassi

1 novembre 2012 – Plus d’un million de personnes sont menacées par l’insécurité alimentaire en Haïti, après le passage dévastateur de l’ouragan Sandy dans les Caraïbes, selon un haut responsable humanitaire des Nations Unies dans le pays.

Johan Peleman le chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaire de l’ONU en Haïti (OCHA), a indiqué jeudi que l’agence continuait de faire le point sur les dégâts provoqués par la tempête, soulignant qu’entre 15.000 et 20.000 foyers ont été complètement détruits, endommagés et inondés à la suite de la tempête.

Ce qui inquiète le plus l’OCHA, a expliqué M. Peleman à la radio des Nations Unies, c’est qu’Haïti, après une longue période de sécheresse cette année, a été frappée au mois d’août par un autre ouragan, Isaac.

« Maintenant, avec cette nouvelle tempête tropicale, nous craignons qu’une grande partie de la récolte de cette année dans le sud du pays ait été complètement détruite. Déjà, la sécheresse et la tempête précédente avaient fortement touché la partie septentrionale du pays, où l’insécurité alimentaire a progressé de façon alarmante.

« Or, comme le sud est désormais touché, nous allons faire face dans les prochains mois à des problèmes très graves de malnutrition et d’insécurité alimentaire. » Selon Johan Peleman, près de 1,2 million de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire. »

Aucun résultat
Aucun résultat