L'ONU condamne les attaques récurrentes contre des journalistes en Somalie

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga.

24 octobre 2012 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, Augustine Mahiga, a condamné mercredi les attaques perpétrées récemment contre des journalistes en Somalie, dont le meurtre, commis hier à Las-Anod, dans la région de Sool, du correspondant de la chaîne de télévision Universal TV, Ahmed Saakin Farah Ilyas.

Le 21 octobre, un autre journaliste, Mohamed Tuuryare, qui travaillait pour Shabelle Media Network, a été grièvement blessé à Mogadiscio par une arme à feu. Il demeure dans un état critique.

« Je condamne fermement ces attaques atroces. Les tentatives pour réduire au silence les médias auront un effet dévastateur sur une communauté dynamique dans ce pays. Ces attaques doivent cesser et des enquêtes approfondies sur ces crimes être ouvertes par les autorités », a déclaré M. Mahiga dans un communiqué de presse.

La Somalie est l'un des pays les plus dangereux au monde pour les journalistes et 2012 l'une des années les plus sanglantes de son histoire. À ce jour, 16 journalistes ont été tués en 2012 et 20 autres blessés.

« J'appelle les autorités à renforcer leur capacités à enquêter et à faire traduire les auteurs de ces crimes en justice. Le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie (UNPOS) est prêt à apporter son soutien à cet égard », a ajouté M. Mahiga.

En savoir plus





Coup de projecteur