Syrie : le HCR se prépare à distribuer une aide humanitaire pendant la trêve éventuelle de l'Aïd

La ville d’Alep en Syrie. Photo: UNESCO/Ron Van Oers

23 octobre 2012 – Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé mardi être prêt à fournir une aide humanitaire à Alep dans l'espoir qu'une trêve sera observée pendant la fête musulmane de l'Aïd, célébrée à la fin de cette semaine.

« Le HCR a préparé des stocks d'articles de première nécessité pour 5.000 familles à Alep, ainsi que des fournitures pour 5.000 autres, qui sont en cours d'acheminement vers la ville », a précisé la porte-parole du HCR, Melissa Fleming, lors d'un point de presse donné à Genève.

« Si la trêve a lieu, ces fournitures pourraient être distribuées par nos partenaires à 10.000 familles déplacées dans des localités que nous n'avons pas pu atteindre auparavant, autour d'Alep et Idlib », a-t-elle ajouté.

La semaine dernière, alors qu'il était en déplacement à Téhéran, le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes en Syrie, Lakhdar Brahimi, avait appelé les autorités iraniennes « à offrir leur assistance en vue d'obtenir un cessez-le-feu en Syrie pendant la fête d'Eid Al-Adha, une des fêtes religieuses les plus importantes du calendrier musulman ».

Cet appel avait également été relayé par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et son homologue de la Ligue des États arabes, Nabil El-Araby, dans une déclaration conjointe.

Selon les estimations de l'ONU, plus de 20.000 personnes, principalement des civils, ont trouvé la mort en Syrie depuis le début du soulèvement contre le régime du Président Bachar Al-Assad l'an dernier. L'ONU estime à 2,5 millions le nombre de nécessiteux.

Selon Mme Fleming, le HCR a rempli 50% de son objectif pour la distribution d'aide non alimentaire auprès de 100.000 familles syriennes – soit 500.000 personnes –, d'ici la fin de cette année. La semaine dernière, le bureau du HCR en Syrie a lancé, dans le gouvernorat de Hassakeh, un programme d'aide sous la forme de remise d'espèces à 5.230 familles déplacées, soit 26.000 personnes au total.

Selon le HCR, le Liban est désormais devenu le troisième pays de la région à voir sa population de réfugiés syriens enregistrés – et ceux en attente de l'être – dépasser les 100.000.

« Hier, le nombre des réfugiés s'élevait à 101.283 », a précisé la porte-parole. « La Turquie et la Jordanie accueillent déjà des réfugiés qui excèdent ce nombre et, à l'échelle régionale, ils sont désormais 358.000. Les autorités des pays frontaliers avec la Syrie estiment qu'il y a des dizaines de milliers d'autres Syriens qui ne se sont pas encore enregistrés ».

Les troubles récents au Liban ont temporairement perturbé les opérations du HCR, y compris l'enregistrement des réfugiés à Tripoli, Akar, Beyrouth et Sidon. À Sidon, où près de 800 Syriens ont déjà un entretien de prévu, l'enregistrement aurait dû commencer lundi. « Nous évaluons la situation sécuritaire et nous espérons reprendre les opérations dès que les conditions le permettront », a précisé Mme Fleming.

Plus de 5.500 Syriens ont été enregistrés la semaine dernière dans les centres du HCR. Selon toute attente, ils seront encore plus nombreux à chercher de l'aide au fur et à mesure que se prolonge leur exil car leurs ressources s'amenuisent. La plupart des réfugiés au Liban se trouvent dans le nord et la plaine de la Bekaa, près de 70% d'entre eux étant originaires de la ville d'Homs.

Beaucoup de réfugiés au Liban ont du mal à survivre et se plaignent des prix élevés. Pour les aider, les autorités ont décidé d'annuler les frais de renouvellement de leur titre de séjour. La semaine dernière, 16.000 réfugiés environ ont reçu de la nourriture, des couvertures, des matelas, des kits d'hygiène de la part du HCR, du Programme alimentaire mondial (PAM), du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), du Conseil danois pour les réfugiés et de l'ONG World Vision.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : l'ONU et la Ligue des États arabes appellent au cessez-le-feu pendant l'Aïd al-adha

En savoir plus





Coup de projecteur