Le PNUE recommande le retrait du marché de produits chimiques toxiques

Photo: PNUE

22 octobre 2012 – Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a recommandé lundi que l'hexabromocyclododécane (HBCD) soit interdit de commercialisation du marché mondial « pour protéger la santé et l'environnement ». Le HCBD est principalement utilisé par l'industrie du textile et électronique pour les vêtements et composants en polystyrène.

Le Comité d'étude des polluants organiques persistants, un organisme dépendant de la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants, a adopté une recommandation pour inclure le HBCD dans la liste des produits à éliminer, tout en accordant un délai aux pays pour trouver une alternative plus sûre.

« En tant que première organisation scientifique à soutenir l'élimination mondiale des polluants organiques persistants, le Comité d'étude s'est appuyé sur les succès passés et recommandé l'élimination mondiale d'un autre polluant organique persistant hautement toxique », a souligné le Secrétaire exécutif de la Convention, Jim Willis.

« Le Comité a également réalisé des progrès considérable dans ses travaux quant à d'autres produits chimiques dangereux », a-t-il précisé dans un communiqué de presse publié par le PNUE.

Le Comité a pris 12 décisions concernant les produits chimiques industriels naphtalènes chlorés, hexachlorobutadiène, le pesticide pentachlorophénol et ses sels et esters.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le PNUE demande une action urgente pour limiter les effets néfastes des produits chimiques

En savoir plus




Coup de projecteur