Liban : Ban condamne fermement une attaque terroriste perpétrée à Beyrouth et lance un appel à l'unité nationale

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo ONU/Paulo Filgueiras

19 octobre 2012 – Le Secrétaire général a condamné fermement vendredi l'explosion qui a eu lieu ce matin même, au cœur de Beyrouth, causant la mort de plusieurs personnes, dont le général Wissam al-Hassan, Commandant en chef des Forces de sécurité intérieure du Liban, et blessant de nombreuses autres personnes.

Dans une déclaration communiquée par son porte-parole, le Secrétaire général « réclame une enquête approfondie sur cet incident et la traduction en justice de ses auteurs », un appel repris par les membres du Conseil de sécurité dans la déclaration que son Président pour le mois d'octobre, Gert Rosenthal, a lu ce soir à la presse.

« Les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné toute tentative de déstabiliser le Liban au moyen d'assassinats politiques et exigé la fin immédiate du recours à l'intimidation et à la violence contre des personnalités politiques ».

Le Secrétaire général engage toutes les parties libanaises à ne pas se laisser provoquer par cet acte terroriste « odieux » et à maintenir leur engagement en faveur de l'unité nationale. « À un moment marqué par des turbulences régionales, il est de la plus haute importance que toutes les parties prenantes fassent preuve de calme et de retenue afin de préserver la paix et la stabilité au Liban ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Liban : la recrudescence des violences remet en cause les efforts de paix et de stabilité

En savoir plus





Coup de projecteur