Darfour : le HCDH demande au gouvernement soudanais de mener une enquête sur l'attaque ayant causé la mort d'un Casque bleu

Des Casques bleus de la MINUAD en patrouille dans le Nord-Darfour. Photo MINUAD/Albert Gonzalez Farran

19 octobre 2012 – Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a appelé vendredi les autorités soudanaises à ouvrir une enquête afin de retrouver les auteurs de l'embuscade tendue le 17 octobre dernier à un convoi de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), au cours de laquelle un Casque bleu a été tué et trois autres blessés.

« Nous condamnons fermement l'attaque perpétrée mercredi contre le convoi de l'ONU dans le nord du Darfour. Des Casques bleus, des personnels de police de la MINUAD et du personnel civil, dont deux spécialistes des droits de l'homme, se trouvaient à bord », a déclaré la porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani, lors du point presse hebdomadaire à Genève.

« Nous rappelons au gouvernement du Soudan que la protection du personnel de la Mission relève de sa responsabilité. Le gouvernement doit donc ouvrir une enquête sérieuse afin de faire traduire les auteurs de cet acte en justice », a-t-elle ajouté.

Le convoi de la MINUAD a essuyé des tirs de mitraillettes et de mortiers par des assaillants non identifiés, alors que celui-ci se rendait de la ville de Kutum vers celle de Hashaba afin d'évaluer la situation sur place suite à des informations faisant état de violences dans la région. Les éléments armés du convoi ont riposté.

Cette attaque porte à cinq le nombre de Casque bleus tués au Darfour pour le seul mois d'octobre. Au total, 43 Casques bleus ont été tués depuis le déploiement de la MINUAD en décembre 2007.

« Il faut mettre fin de toute urgence à l'impunité au Darfour, qui encourage ce type d'attaques », a souligné Mme Shamdasani.

Le Secrétaire général Ban Ki-moon et le Conseil de sécurité ont condamné mercredi l'attaque, exprimant leurs condoléances à la MINUAD, aux familles du Casque bleu tué et au gouvernement d'Afrique du Sud, d'où il était originaire.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban demande au Soudan de faire traduire en justice les auteurs d'une attaque meurtrière contre des Casques bleus

En savoir plus





Coup de projecteur