Le PNUE et le gouvernement afghan lancent une initiative pour lutter contre les changements climatiques

L’Afghanistan est un pays très vulnérable aux changements climatiques. Photo: Anssi Kullberg

11 octobre 2012 – Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le gouvernement de l'Afghanistan ont lancé jeudi la première initiative de l'histoire du pays pour lutter contre les changements climatiques, avec une dotation de six millions de dollars pour des projets d'aide aux communautés vulnérables.

« Le gouvernement d'Afghanistan fait preuve d'un engagement remarquable à travailler avec les communautés pour adopter une approche adaptée aux changements climatiques dans le pays », a déclaré le Coordinateur résident des Nations Unies en Afghanistan, Michael Keating, lors du lancement de l'initiative à Bamyan, à 200 km à l'ouest de la capitale, Kaboul.

« Nous saluons également l'opportunité d'aider les institutions afghanes à mieux faire face aux chocs et aux risques des intempéries et de renforcer la résilience au niveau local de façon décentralisée », a-t-il ajouté.

Le PNUE a identifié l'Afghanistan comme étant l'un des pays les plus vulnérables du monde aux effets des changements climatiques et actuellement les capacités de ce pays à réagir aux impacts sont limitées.

L'agriculture, secteur important de l'économie en Afghanistan, est dépendante des rivières qui prennent leur source dans les hautes terres du centre du pays. Les écosystèmes sont cependant très fragiles et mis en danger par les activités humaines, et cela contribue à la vulnérabilité aux sécheresses et à l'appauvrissement des terres.

« En Afghanistan, 79% de la population travaille dans le secteur primaire, dont une majorité au niveau de la simple subsistance. En travaillant avec les communautés et en facilitant l'entraide, nous pouvons intégrer des modèles d'adaptation aux changements climatiques plus performants à toutes nos stratégies de développement nationales », a déclaré le Directeur général de l'Agence de protection environnementale afghane.

L'initiative devrait être mise en œuvre dans quatre régions du pays et comprendre des interventions au niveau local pour améliorer la gestion des ressources en eau, la plantation d'arbres, le terrassement des collines et la plantation d'herbes sauvages sur les terres ayant fait l'objet de surpâturage. De plus l'initiative inclut une composante de formation professionnelle et de sensibilisation des populations.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le PAM soutient une initiative afghane de lutte contre la malnutrition

En savoir plus



Coup de projecteur