Ban condamne une série d'attentat à Damas et exhorte les parties syriennes au dialogue

Les restes de bus brûlés, à l’extérieur d’une centrale électrique, dans la banlieue de Damas, en juin 2012. Photo: MISNUS

10 octobre 2012 – Ban Ki-moon a fermement condamné mercredi la série d'attentats terroristes coordonnés perpétrés hier dans la soirée à Damas, en Syrie, qui a fait de nombreux tués et blessés.

Dans une déclaration communiquée par son porte-parole, le Secrétaire général de l'ONU s'est déclaré « préoccupé par le sort des détenus dans l'établissement carcéral pris pour cible par ces attentats à la bombe ». Aucune cause, quelle qu'elle soit, ne saurait justifier des attaques terroristes, a-t-il ajouté.

D'une manière plus générale, M. Ban s'est dit « préoccupé par la spirale de violence en Syrie, qui fait le lit du terrorisme et des actes criminels de toutes sortes ».

« Toutes les violences doivent cesser. Le Secrétaire général réitère sa ferme conviction que le recours à des moyens militaires et à la violence ne fera que provoquer davantage de souffrances et de destructions et que la seule issue possible est une solution politique », souligne la déclaration.

Ban Ki-moon exhorte toutes les parties à s'engager dans une transition politique et un dialogue, ainsi qu'à coopérer étroitement avec le Représentant spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes, Lakhdar Brahimi.


News Tracker: autres dépêches sur la question

À Paris, Ban Ki-moon réitère l'importance d'une solution politique au conflit en Syrie

En savoir plus





Coup de projecteur