Pakistan : Ban Ki-moon condamne l'attaque contre la jeune Malala Yousufzai

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. ONU Photo/Eskinder Debebe.

10 octobre 2012 – Ban Ki-moon a exprimé mercredi son indignation après l'attentat commis au Pakistan contre une jeune fille militant pour le droit à l'éducation des femmes et des filles, demandant que les auteurs de cet acte soient traduits en justice.

M. Ban « exprime son indignation et sa condamnation la plus vigoureuse après l'attaque qui a visé Malala Yousufzai, une jeune fille de 14 ans qui a courageusement défendu le droit à l'éducation pour les femmes et filles du Pakistan », indique une déclaration communiquée par son porte-parole.

Le Secrétaire général « demande que les auteurs de cet acte lâche et haineux soient rapidement traduits en justice », ajoute le texte. Comme beaucoup de personnes à travers le monde, il a été « profondément touché par les courageux efforts déployés par Malala Yousufzai pour promouvoir le droit fondamental à l'éducation, enraciné dans la Déclaration universelle des droits de l'homme ».

M. Ban « souhaite le rétablissement complet et rapide de Malala Yousufzai et témoigne sa sympathie à sa famille en cette douloureuse période. Il exprime également sa sympathie aux familles des deux autres jeunes filles qui ont été blessées dans cette attaque ». Le Secrétaire général « exprime aussi sa solidarité avec le Gouvernement et le peuple du Pakistan dans les efforts qu'ils font pour affronter la violence extrémiste ».

Mardi dans la soirée, la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, avait condamné cette attaque, perpétrée par des talibans contre des écolières pakistanaises dans la vallée de Swat, au nord-ouest d'Islamabad.

Un porte-parole du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) a revendiqué l'attaque qui a grièvement blessé Malala Yousufzai, qui s'était vue décerner en 2011 la distinction civile la plus prestigieuse du gouvernement pakistanais. Elle n'a jamais cessé de recevoir des menaces de la part du TTP.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Navi Pillay exhorte le Pakistan à redoubler d'efforts pour protéger les droits humains

En savoir plus





Coup de projecteur