Ban Ki-moon salue un accord de paix qui met fin aux combats dans le sud des Philippines

8 octobre 2012 – Le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a salué lundi l'annonce d'un accord de paix entre le gouvernement des Philippines et le Front Moro islamique de libération (FMIL) qui met fin à plusieurs décennies de combats dans l'île de Mindanao au sud du pays, et selon son porte-parole, il a assuré les parties prenantes de l'engagement de l'ONU pour faciliter la mise en œuvre de l'accord.

« Le Secrétaire général a exprimé ses vœux sincères de paix et de prospérité au gouvernement et au peuple des Philippines, et en particulier à la population de Bangsamoro, qui obtiendra le statut de nouvelle entité politique autonome dans le pays », a indiqué le porte-parole de M. Ban dans une déclaration à la presse.

Selon la presse, le Président des Philippines Benigno Aquino a annoncé dimanche que son gouvernement avait conclu un accord préliminaire avec le FMIL pour la création de la région autonome. Le FMIL se bat depuis la fin des années 70 pour la création d'un État islamique indépendant dans le sud des Philippines.

La nouvelle région autonome, qui sera officiellement nommée Bangsamoro, est le fruit de négociations qui ont duré plus de 15 ans et dont les derniers pourparlers ont eu lieu dans la capitale malaisienne Kuala Lumpur.

Le porte-parole du Secrétaire général a déclaré dans le communiqué que M. Ban a salué le courage et la vision du Président Benigno et de la direction du FMIL qui ont permis de conclure cet « accord historique ».

« Le Secrétaire général est reconnaissant envers tous ceux qui ont facilité la conclusion de cet accord, et en particulier le gouvernement de la Malaisie », a dit le porte-parole en ajoutant que l'ONU « se tient prête à apporter un soutien aux parties pour mettre en œuvre l'accord cadre pour la paix ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Philippines : l'ONU revoit à la hausse les besoins après la tempête à Mindanao

En savoir plus





Coup de projecteur