L'Union postale universelle exhorte les postes à œuvrer pour l'inclusion financière

Logo de l’Union postale universelle.

2 octobre 2012 – Selon une étude publiée mardi par l'Union postale universelle (UPU), un milliard de personnes sont titulaires d'un compte bancaire par le biais du réseau postal et, bien que ce réseau bénéficie du plus grand nombre de points de contact au monde, il est sous-utilisé en matière d'inclusion financière.

L'étude, présentée à l'occasion du 25ème Congrès postal universel à Doha, précise que seuls 51 opérateurs postaux à l'échelle mondiale proposent aujourd'hui des services financiers basés sur les comptes. Pourtant, avec 660.000 points de contacts, les postes et leurs filiales financières arrivent au deuxième rang après les banques pour leur capacité à contribuer à l'inclusion financière. Le Fonds monétaire international (FMI) recense 523.000 succursales bancaires et guichets automatiques dans le monde.

« Le réseau postal présente un potentiel énorme en termes d'inclusion financière », a affirmé l'un des auteurs de l'étude, Alexandre Berthaud, dans un communiqué de presse. En 2010, 51 postes dans le monde détenaient 1,6 milliard de comptes d'épargne et de dépôt.

« Si seulement 51 postes proposant des comptes d'épargne sont capables d'offrir des services bancaires à un milliard de personnes, les opérateurs postaux des autres pays-membres de l'UPU, notamment ceux à forte population, comme le Nigéria, la Russie, le Mexique, l'Éthiopie et la Colombie, pourraient facilement être une porte d'entrée au monde financier pour au moins 500 millions de personnes non titulaires d'un compte en banque », a-t-il ajouté

Le rapport note que des centaines de millions de personnes utilisent la poste pour envoyer ou recevoir des transferts d'argent ou payer des factures administratives ou liées aux services publics, sans détenir un compte d'épargne postale.

La semaine dernière, le Congrès postal universel, autorité suprême de l'UPU, a adopté une résolution encourageant les pays-membres de l'Union à continuer à développer les services financiers. Il a reconnu leur importance pour réduire la pauvreté et leur capacité à stimuler la croissance des petites et moyennes entreprises.

L'UPU aide ses pays-membres à lancer ou à développer des services financiers durables et inclusifs en offrant une assistance technique ou en partageant les meilleures pratiques. Au cours des dernières années, l'institution spécialisée des Nations Unies pour les services postaux a travaillé avec un grand nombre d'institutions pour rendre les services financiers postaux plus accessibles aux populations les plus désavantagées.

Vu la baisse générale des volumes de la poste aux lettres, les services financiers proposent de nouvelles opportunités de croissance pour les postes et ce secteur d'activité gagne du terrain au moment où les postes diversifient leurs activités.

Les données du rapport se basent sur les réponses de 123 pays-membres de l'UPU à un questionnaire et sur les missions effectuées sur le terrain par des experts.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le 25ème Congrès de l'Union postale universelle s'ouvre à Doha, au Qatar

En savoir plus




Coup de projecteur