La FAO décerne le nouveau Prix international pour les forêts à un militant écologiste népalais

Une forêt. Photo: FAO/Giulio Napolitano

27 septembre 2012 – Lors d'une cérémonie qui s'est déroulée jeudi durant la session du Comité des forêts (COFO) au siège de la l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) à Rome, le Prix Wangari Maathai a été décerné pour la première fois à un militant écologiste népalais en hommage à ses efforts de promotion de la foresterie communautaire.

Le Prix Wangari Maathai a été créé par le Partenariat de collaboration sur les forêts (CPF), dont la FAO est un membre actif, afin de récompenser les efforts déployés en faveur des forêts et honorer la mémoire de Wangari Maathai, écologiste kényane et première femme africaine lauréate d'un Prix Nobel de la Paix pour sa contribution au développement durable, à la démocratie et à la paix.

Le prix d'excellence a été décerné au militant écologiste Narayan Kaji Shrestha pour sa contribution remarquable et sans relâche durant plusieurs décennies à la promotion des questions de foresterie communautaire au Népal.

« Le travail de Narayan Kaji Shrestha saisit tout à fait l'esprit de Wangari Maathai », a souligné le Sous-Directeur général de la FAO pour les forêts, Eduardo Rojas-Briales. « Ce prix rend hommage à sa vision, son courage, son engagement, son intelligence et sa pratique ».

Kaji Shrestha a été l'initiateur des premières tentatives de rendre les processus décisionnels communautaires plus participatifs, en faisant intervenir des femmes et des villageois de caste inférieure au premier groupe de foresterie communautaire du pays. Plus d'un quart des forêts du Népal sont désormais protégées par des groupes communautaires. Le prix est assorti d'une somme de 20.000 dollars.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les forêts sont une ressource vitale pour le développement durable selon la FAO

En savoir plus





Coup de projecteur