Le Président d'Haïti rappelle les priorités de son gouvernement devant l'Assemblée générale

Le Président d’Haïti, Michel Joseph Martelly, à la tribune de l’Assemblée générale.

26 septembre 2012 – Le Président d'Haïti, Michel Joseph Martelly, a déclaré mercredi devant l'Assemblée générale que « la parité des genres, la démocratie, le traitement égal devant la loi et le respect de l'environnement » étaient les priorités de son gouvernement, alors que son pays s'apprête à assumer la présidence tournante de la Communauté des Caraïbes (CARICOM).

« Haïti s'emploie activement à renforcer les institutions locales, réputées faibles, ou jugées inopérantes, a-t-il dit. Seule la démocratie peut apporter la stabilité, condition préalable à toute politique de développement », a déclaré M. Martelly.

Selon lui, il y aura des conflits « tant que l'accès à l'eau, aux grands marchés, tant que la juste rétribution des matières premières et la saine compétitivité économique ne seront pas au rendez-vous ». Les nations en seront réduites à rechercher des solutions pacifiques « tant que nous ne conjuguerons pas nos efforts pour que l'accès à la santé, au travail, ainsi que le respect des différences, deviennent réalité ».

« L'histoire nous a appris qu'il n'y avait pas de justice et d'égalité dans les relations internationales, que chaque nation cherchait son intérêt propre », a ajouté le Président. « La création des Nations Unies a fait naître chez les peuples l'espoir que les choses pouvaient être différentes. Il ne faut pas laisser mourir cette flamme », a-t-il préconisé.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Haïti : près de trois ans après le séisme, le Représentant spécial fait le bilan des défis que le pays doit relever

Plus de vidéo »


Aucun résultat
Aucun résultat