L'UNESCO s'inquiète de la recrudescence des meurtres de journalistes en Somalie

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Photo: UNESCO/Ania Freindorf

24 septembre 2012 – La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a exprimé lundi sa préoccupation suite à la vague de journalistes tués en Somalie au cours de la semaine écoulée. Cinq journalistes ont trouvé la mort dans trois attaques distinctes survenues les 16, 20 et 21 septembre.

« Je suis choquée par la soudaine recrudescence de violences visant les médias en Somalie. Je m'associe au gouvernement somalien pour condamner fermement ces meurtres qui sont un affront à toute la population », a déclaré Mme Bokova dans un communiqué de presse.

« Les meurtres de journalistes constituent aussi une violation grave du droit à la liberté d'expression et à la liberté de la presse, toutes deux essentielles à l'édification et au fonctionnement de démocraties solides, et d'une importance particulière dans un pays qui cherche à se reconstruire après tant d'années de conflit », a-t-elle ajouté.

Au cours de l'attaque survenue le 21 septembre, le journaliste de radio Hassan Youssouf Absuge a été abattu alors qu'il quittait les studios de Radio Mantaa, une radio indépendante dont il était le directeur des programmes.

Le 20 septembre, trois journalistes –Liban Ali Nur, chef de l'information à la télévision nationale somalienne, Abdisatar Daher Sabriye, chef de l'information à Radio Mogadiscio et Abdirahman Yasin Ali, directeur de Radio Hamar (Voix de la démocratie)- ont été tués et quatre autres blessés lors d'un attentat suicide perpétré dans un café fréquenté par les journalistes de Mogadiscio, la capitale.

Quatre jours auparavant, le caméraman indépendant Zakariye Mohamed Mohamud Moallim avait été abattu dans le quartier de NasibBundo, à Mogadiscio.

« J'exhorte les autorités somaliennes à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire les auteurs de ces crimes scandaleux en justice », a ajouté Irina Bokova

Ces derniers meurtres portent à 13 le nombre de journalistes tués en Somalie cette année et à 26 le nombre de ceux qui ont trouvé la mort depuis 2008. Ils sont recensés sur la page du Mémorial des journalistes assassinés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNESCO condamne le meurtre de deux journalistes au Cambodge et aux Philippines

En savoir plus





Coup de projecteur