Ban et le Conseil de sécurité demandent aux Présidents soudanais et sud-soudanais de conclure un accord à Addis-Abeba

Le Secrétaire général Ban Ki-moon. Photo ONU/Mark Garten

21 septembre 2012 – Le Conseil de sécurité et le Secrétaire général ont salué aujourd'hui la reprise des négociations entre les gouvernements du Soudan du Sud et du Soudan et le rapprochement entre les deux parties que ces discussions ont permis, sous les auspices de l'Union africaine.

Ban Ki-moon leur demande instamment de conclure un accord global au Sommet présidentiel prévu à Addis-Abeba, le 23 septembre, et appelle les Présidents « à assumer désormais la responsabilité du règlement des différends restants, pour que leur Sommet s'achève sur un succès qui marque la fin de l'ère du conflit et inaugure une nouvelle ère de paix, de coopération et de développement mutuels pour les deux pays et leurs peuples. »

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil, qui ont également souligné la responsabilité des deux Présidents, ont réitéré leur grave préoccupation devant la détérioration rapide de la situation humanitaire dans les états soudanais du Sud Kordofan et du Nil Bleu. Ils ont exhorté toutes les parties à prendre les mesures nécessaires pour immédiatement lancer les opérations humanitaires, conformément au Mémorandum d'accord signé par les parties.

La déclaration demande également au gouvernement du Soudan et à l'Armée populaire de libération du Soudan d'entamer des pourparlers directs, à conclure dans les meilleurs délais un accord et à faire cesser les hostilités, et enfin à créer un environnement propice à régler les questions politiques et sécuritaires en suspens.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban Ki-moon salue le terrain d'entente trouvé par le Soudan et le Soudan du Sud sur le pétrole

En savoir plus





Coup de projecteur