L'UNICEF réhabilite des écoles pour les déplacés et réfugiés syriens

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires Valerie Amos parle à des enfants déplacés à Damas en Syrie. Photo: OCHA/Ben Parker

14 septembre 2012 – À l'approche de la rentrée scolaire, des efforts pour réhabiliter les écoles syriennes sont en cours en dépit de la poursuite des violences à travers le pays, a annoncé vendredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Lors d'un point de presse donné à Genève, la porte-parole de l'UNICEF, Marixie Mercado, a indiqué que, d'après le gouvernement syrien, 2.072 écoles sur les 20.000 que compte le pays ont été endommagées ou détruites et que près de 600 autres sont occupées par des personnes déplacées.

L'UNICEF, a-t-elle dit, a achevé les travaux dans 64 établissements scolaires situés à Deraa, Damas et Lattakia, et prévoit d'en réhabiliter une centaine de plus dans les semaines à venir.

Le gouvernement syrien a également réinstallé des personnes délacées dans d'autres sites, tels que des bâtiments publics inutilisés, afin de préparer la rentrée scolaire prévue le 16 septembre, a ajouté Mme Mercado, qui a souligné l'importance cruciale pour les enfants de retourner à l'école, « facteur de stabilité et de répit dans un contexte de conflit ».

Plus de 18.000 personnes, principalement des civils, ont été tués depuis le soulèvement contre le Président Bachar Al-Assad il y a environ 18 mois, et le nombre de Syriens déplacés est estimé à 2,5 millions, des centaines de milliers s'étant réfugiés dans les pays voisins.

S'agissant de la situation dans le camp de Za'atari, e, Jordanie, où la moitié des 28.000 réfugiés sont des enfants, Mme Mercado a indiqué que l'UNICEF enregistrait actuellement tous ceux qui peuvent se rendre à l'école tout en s'efforçant de construire un local censé répondre aux besoins de 5.000 élèves.

De son côté, le Liban a fait savoir qu'il accepterait 32.000 enfants syriens, lorsque les classes commenceront le 24 septembre, bien que la capacité d'absorption du système scolaire de ce pays soit en suspens. L'UNICEF fournira à ces enfants des kits éducatifs, des cours de rattrapage et des activités récréatives et psychosociales. Parallèlement, le Fonds a entrepris la construction de 10 écoles temporaires dans le camp de réfugiés libanais d'Al Qaim, où se trouvent déjà 1.250 enfants.


News Tracker: autres dépêches sur la question

HCR : Jolie et Guterres se rendent en Jordanie auprès des réfugiés syriens

En savoir plus





Coup de projecteur