Préoccupé par les violences en Libye et au Moyen-Orient, Ban lance un appel à la retenue

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU

14 septembre 2012 – Le Secrétaire général Ban Ki-moon s'est déclaré jeudi profondément troublé par les récentes violences qui ont éclaté en Libye et ailleurs au Moyen-Orient, appelant au calme et à la retenue.

Dans une déclaration communiquée hier dans la soirée par son porte-parole, le Secrétaire général a condamné « le film odieux qui semble avoir été délibérément réalisé dans le but de susciter l'intolérance et de provoquer des effusions de sang », soulignant qu'en ces temps de tensions, « le dialogue, le respect mutuel et la compréhension » étaient indispensables.

Dans la nuit de mardi, le Consulat des États-Unis à Benghazi, en Libye, a été pris pour cible par des extrémistes qui ont tué l'ambassadeur américain, Christopher Stevens, et trois autres diplomates.

Selon les médias, l'attaque aurait été lancée en représailles de la projection, dans les locaux de l'ambassade, d'un film islamophobe produit en Californie par un citoyen américain.

Les premières manifestations contre ce film ont éclaté en Égypte mardi dans la journée, lorsque des individus on escaladé les murs de l'ambassade des États-Unis au Caire et remplacé le drapeau américain par un étendard islamique. Les violences auraient fait plus de 200 blessés.

Jeudi au Yémen, des manifestants ont pris d'assaut les locaux de l'ambassade américaine sans pouvoir pénétrer dans le bâtiment principal. L'incident a fait un mort et 15 blessés.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a condamné ce film, qu'elle considère comme « insultant et provoquant », soulignant que la diffamation des religions sous toutes ses formes était « inacceptable ». La Mission a également appelé tous les Afghans à faire preuve de retenue et à rejeter les appels à la violence.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général condamne l'attaque perpétrée contre le consulat américain en Libye

En savoir plus





Coup de projecteur