L'Envoyé de l'ONU au Liban constate les difficultés quotidiennes des réfugiés palestiniens

Le Coordonateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Derek Plumbly. Photo ONU/Paulo Filgueiras

13 septembre 2012 – Le Coordonateur spécial des Nations Unies au Liban, Derek Plumby, a pu évaluer en personne jeudi les défis auxquels font face les réfugiés palestiniens, ainsi que les efforts déployés pour leur venir en aide, au cours d'un déplacement dans l'un des douze camps accueillant ces populations dans de ce pays.

« L'ONU maintient son engagement pour améliorer les conditions de vie des réfugiés palestiniens au Liban, en coopération avec les autorités de ce pays », a réitéré M. Plumby.

Celui-ci s'est rendu dans le camp de Burj Barajneh, situé à Beyrouth, aux côtés de représentants de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), pour y évaluer la situation sur le plan humanitaire. Il s'agissait de la première visite de ce site par le Coordonateur, qui a été longuement informé des conditions de vie des 17.000 réfugiés y résidant.

Les représentants du camp ont soulevé de nombreuses préoccupations, en particulier s'agissant des droits des populations palestiniennes se trouvant au Liban. Si le Parlement libanais a adopté il y a deux ans des mesures législatives visant à étendre le droit du travail des Palestiniens, elles n'ont cependant toujours pas été mises en œuvre, contrairement aux appels répétés de l'UNRWA, pour qui elles pourraient améliorer la vie de près d'un demi-million de personnes.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Liban: l'Envoyé de l'ONU salue les efforts du gouvernement pour maintenir le calme

En savoir plus





Coup de projecteur