Le Conseil de sécurité condamne une vague d'attentats terroristes en Iraq

Le Conseil de sécurité des Nations Unies. ONU Photo/JC McIlwaine.

11 septembre 2012 – Les membres du Conseil de sécurité ont condamné mardi avec la plus grande fermeté la vague d'attentats terroristes perpétrés en Iraq les 8 et 9 septembre, qui ont fait de nombreux morts et de nombreux blessés et provoqué des dégâts matériels au consulat honoraire de France dans la ville de Nasiriya.

« Ils ont exprimé leur profonde sympathie et leurs sincères condoléances aux victimes de ces actes odieux et aux membres de leur famille, et au peuple et au Gouvernement iraquiens », a déclaré le Président du Conseil de sécurité, Peter Wittig, dans un communiqué de presse. L'Allemagne assume la Présidence du Conseil pendant le mois de septembre.

La déclaration réaffirme que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations constitue l'une des menaces les plus graves contre la paix et la sécurité et que tous les actes de terrorisme, quels qu'ils soient, sont criminels et injustifiables, quels qu'en soient les motivations, le moment ou les auteurs.

Les membres du Conseil ont rappelé aux États qu'ils doivent veiller à ce que toutes les mesures qu'ils prennent pour combattre le terrorisme soient conformes à toutes les obligations que leur imposent le droit international, en particulier le droit international des droits de l'homme, le droit international des réfugiés et le droit international humanitaire.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'Envoyé de l'ONU en Iraq condamne fermement une série d'attaques meurtrières

En savoir plus





Coup de projecteur