Le Conseil de sécurité proroge d'un an le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

Des Casques bleus français de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) patrouillant à Bint Jbeil, dans le sud du pays. Photo UNIFIL/Jorge Aramburu.

30 août 2012 – Le Conseil de sécurité proroge d'un an le mandat de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban

Le Conseil de sécurité a prorogé jeudi le mandat actuel de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) jusqu'au 31 août 2013.

Par une résolution adoptée à l'unanimité, « le Conseil demande instamment à toutes les parties intéressées de respecter la cessation des hostilités, de prévenir toute violation de la Ligne bleue et de respecter celle-ci dans sa totalité, et de coopérer pleinement avec l'ONU et avec la FINUL ». De même, il « condamne dans les termes les plus vifs tous les attentats terroristes visant la FINUL ».

Le Conseil de sécurité a suivi la recommandation du Secrétaire général, Ban Ki-moon, qui lui avait demandé d'envisager de renouveler le mandat de la FINUL, qui arrivait à expiration le 31 août 2012. Dans une lettre datée du 21 juillet 2012, le Ministre libanais des affaires étrangères et des émigrés avait fait savoir à M. Ban qu'il demandait au Conseil de proroger pour une nouvelle période d'un an, sans le modifier, le mandat de la Force.

Hier, le commandant de la FINUL, le Général Paola Serra, a présidé une réunion avec des responsables militaires du Liban et d'Israël dans le cadre des efforts actuellement déployés par l'ONU pour atténuer les tensions et renforcer la sécurité le long de leur frontière commune, en particulier au point de passage de Ras Al Nagoura. Les parties ont réaffirmé leur engagement à mettre en œuvre les dispositions de la résolution 1701, adoptée par le Conseil de sécurité, pour mettre fin au conflit israélo-libanais qui avait éclaté pendant l'été 2006.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Liban : exercice conjoint de la FINUL avec l'armée libanaise

Coup de projecteur