L'ONU voit dans les Jeux paralympiques un formidable vecteur d'intégration et de changement

Des footballeurs amputés d'une jambe s'affrontent dans un match à Freetown, en Sierra Leone. ONU Photo/Eskinder Debebe

29 août 2012 – À quelques heures du coup d'envoi des Jeux paralympiques de Londres, le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Sport au service du développement et de la paix a salué mercredi la tenue de cette manifestation, qui célèbre selon lui l'insertion et l'autonomisation des personnes handicapées.

« Les athlètes paralympiques font des performances tout à fait remarquables et ont la possibilité, tous les deux ans, de montrer au reste du monde de quoi ils sont capables », a indiqué Wilfried Lemke lors de la cérémonie d'inauguration du Mur paralympique dans le village olympique de Londres.

« Le sport est un formidable niveleur et un outil très efficace pour assurer l'inclusion. Il peut certainement placer tout un chacun sur un pied d'égalité », a indiqué M. Lemke. L'année 2012 marque la quatorzième édition des Jeux paralympiques. Elle est la plus importante à avoir été organisée jusqu'à présent, avec plus de 4.200 athlètes en provenance de 166 pays s'affrontant dans 21 disciplines.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui, le Bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement, dirigé par M. Lemke, note que le Mur paralympique qui vient d'être dévoilé sera de nature à promouvoir la ratification et la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées, dans le cadre des efforts déployés pour que le sport soit définitivement reconnu comme vecteur d'inclusion, de tolérance et de diversité.

« Les athlètes paralympiques sont de véritables acteurs du changement et des modèles à suivre dans la mesure où ils contribuent largement à faire reculer les stéréotypes et à faire évoluer le regard que nous portons sur les personnes souffrant d'un handicap, ainsi que le regard qu'ils portent sur eux-mêmes », a déclaré le Conseiller spécial, avant d'ajouter que l'accès au sport, à l'activité physique et au jeu était un droit fondamental pour tous.

Entrée en vigueur en mai 2008 et ratifiée par 144 pays, la Convention marque l'aboutissement d'années d'efforts déployés au niveau international pour garantir et sanctuariser les droits de 650 millions de personnes handicapées dans le monde.


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Poste des Nations Unies émet des timbres pour commémorer les Jeux Paralympiques 2012