L'ONU prête à intervenir dans les Caraïbes à l'approche d'une tempête tropicale

Des nuages sombres s’accumulent au-dessus d’un camp de personnes déplacées par le séisme de 2010 en Haïti. ONU Photo/Logan Abassi

24 août 2012 – Alors que la tempête tropicale Isaac se rapproche des Caraïbes, le Programme alimentaire mondial (PAM) est prêt intervenir en Haïti, en République dominicaine et à Cuba en cas d'urgence, a indiqué vendredi une représentante de cette agence onusienne.

Selon les médias, la tempête pourrait se transformer en ouragan avant d'atteindre Haïti et la République dominicaine dans l'après-midi, pouvant toucher jusqu'à 500.000 personnes. L'ouragan poursuivrait alors sa trajectoire en direction de Cuba et le sud des États-Unis.

Lors d'un point de presse donné à Genève, la porte-parole du PAM, Elizabeth Byrs, a indiqué que l'agence serait en mesure de remettre, en moins de 72 heures, près de 56 tonnes de biscuits à haute valeur énergétique à 187.000 Haïtiens.

Le PAM dispose actuellement dans le pays de stocks estimés à 20.000 tonnes et 9.400 tonnes supplémentaires doivent être livrés de façon imminente. Une flotte de 48 camions haïtiens est par ailleurs prête à être déployée et près de 72 tonnes de biscuits énergétiques pourront être livrées par voie aérienne à partir d'un entrepôt situé à El Salvador.

Une des principales préoccupations, a poursuivi Mme Byrs, concerne la capacité à prêter assistance aux populations les plus vulnérables, en particulier les 300.000 personnes déplacées qui continuent de vivre dans des abris depuis le séisme qui a dévasté la capitale Port-au-Prince en janvier 2010.

En République dominicaine, le PAM estime qu'environ 247.000 personnes pourraient être touchées. Le gouvernement pourrait fournir de manière autonome une aide alimentaire pendant sept jours consécutifs. À Cuba toutefois, le gouvernement n'avait pas déclaré l'état d'urgence jeudi après-midi. Le PAM a indiqué qu'il continuerait à surveiller la situation.

Lors du même point de presse, un porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que les agences humanitaires du système des Nations Unies avaient commencé de pré-positionner leurs stocks d'articles de première nécessité dans les zones métropolitaines et les différents départements d'Haïti. Des stocks supplémentaires sont également disponibles au Panama.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Haïti : le PAM demande des fonds supplémentaires pour renforcer la lutte contre la faim

En savoir plus





Coup de projecteur