L'ONU lance un appel en faveur du rapatriement du dernier enfant soldat retenu à Guantanamo

La Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy. ONU Photo.

27 juillet 2012 – Une responsable des Nations Unies a renouvelé son appel au Canada et aux États-Unis pour assurer le rapatriement d'Omar Khadr, qui a passé une décennie dans les geôles de Guantanamo Bay et reste le dernier enfant soldat toujours détenu dans une prison américaine.

Ressortissant canadien, M. Khadr a été arrêté en Afghanistan en 2002, alors qu'il était âgé de 15 ans. Il est accusé d'avoir lancé une grenade qui a tué un soldat américain.

Radhika Coomaraswamy, qui achève son mandat de Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés à la fin du mois, a appelé les gouvernements canadien et américain à rapatrier M. Khadr au Canada, comme cela a été convenu en octobre 2010.

« Omar Khadr a été un enfant soldat et l'expérience acquise dans le monde jusqu'à présent indique clairement qu'un système axé sur la réinsertion est bien mieux adapté pour ces enfants qui ont été exploités et abusés par des adultes », a-t-elle précisé dans un communiqué de presse.

« Le rapatrier au Canada pour assurer sa réinsertion, c'est faire le bon choix », a-t-elle ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Navi Pillay déplore l'échec des Etats-Unis à fermer la prison de Guantanamo

Aucun résultat
Aucun résultat