PNUE : la Coalition pour le climat et l'air pur renforcée par l'arrivée de nouveaux partenaires

Des actions efficaces et rentables aideront à réduire les émissions de carbone noir , de méthane et d’ozone. Photo: PNUE

25 juillet 2012 – Le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Jordanie et le Royaume-Uni ont annoncé mercredi qu'ils seraient partenaires d'une initiative internationale visant à mettre fin à toute une série de polluants particulièrement néfastes pour l'environnement, la santé et l'agriculture.

L'Institut pour l'environnement de Stockholm est également devenu le premier centre de recherche à se joindre à la Coalition pour le climat et l'air pur, dont l'ambition est de réduire l'usage de ce type de polluants. Cette décision porte à 21 le nombre de partenaires de cette initiative lancée en février dernier par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).

Les polluants visés sont le carbone noir (ou la « suie »), le méthane, l'ozone troposphérique et certains hydrofluorocarbures. Une action rapide contre l'émission de ces polluants peut réduire, d'ici à 2050, le réchauffement climatique de 0,5% degrés Celsius.

Parallèlement, une telle action peut éviter, d'ici à 2030, des millions de décès prématurés et des pertes annuelles de plus de 30 millions de tonnes s'agissant des récoltes.

La Coalition complète les actions lancées au niveau national par les États parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et dans le cadre de toutes les autres initiatives de lutte existantes contre les émissions de gaz carbonique.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Rio+20 : le PNUE promeut le rôle du droit dans la transition vers une économie verte

En savoir plus




Coup de projecteur