L'OIM lance un appel de 177 millions de dollars pour répondre à des crises humanitaires

Un bateau de migrants. Photo UNHCR/A. Di Loreto

24 juillet 2012 – L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé mardi un appel d'un montant de 177 millions de dollars en vue de répondre aux besoins d'urgence des migrants et des personnes déplacées par les conflits et les catastrophes naturelles.

Cet appel fait partie de la procédure d'appel global des Nations Unies, conçue pour veiller à la coordination de tous les besoins des agences spécialisées du système et de leurs partenaires humanitaires.

L'OIM répond aux crises humanitaires, qu'elles soient provoquées ou non par l'homme, en fournissant un appui logistique aux migrants, notamment les personnes en situation vulnérable et les ressortissants de pays tiers.

Elle fournit aussi des abris temporaires, des articles de secours, des soins de santé et une assistance sous diverses autres formes. L'OIM est l'agence décisionnaire s'agissant de la coordination et de la gestion des camps dans les situations de catastrophes naturelles.

Au lendemain des crises, l'OIM s'emploie à renforcer la capacité des gouvernements à mettre fin aux migrations liées à des crises telles que le trafic d'êtres humains et les migrations irrégulières.

L'appel de l'OIM fait partie de l'examen annuel de mi-parcours de tous les appels humanitaires lancés par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Cet appel servira à financer l'assistance humanitaire dans le cadre de projets dans 16 pays : Afghanistan, Tchad, Côte d'Ivoire, République démocratique du Congo (RDC), Djibouti, Haïti, Kenya, Libéria, Mali, Niger, Philippines, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Yémen et Zimbabwe.


News Tracker: autres dépêches sur la question

HCR : appel humanitaire révisé à la hausse pour des réfugiés syriens de plus en plus nombreux

En savoir plus





Coup de projecteur