Une campagne de l'ONU souligne le coût social et financier de la criminalité transnationale organisée

Capture d'écran de la campagne de sensibilisation de l'ONUDC à l'ampleur et au coût faramineux de la criminalité transnationale organisée.

16 juillet 2012 – L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a lancé lundi une nouvelle campagne de sensibilisation de l'opinion publique internationale à l'ampleur et au coût faramineux de la criminalité transnationale organisée, une véritable « menace à la paix et à la sécurité internationales » qui représente des pertes annuelles estimées à des centaines de milliards de dollars.

Selon l'ONUDC, ce fléau génère un chiffre d'affaires d'environ 870 milliards de dollars par an et les réseaux criminels s'engouffrent dans le trafic de produits illicites dès lors qu'il existe une demande. Ces sommes colossales représentant plus de six fois le montant de l'aide publique au développement, soit plus de 1,5% du PIB mondial ou 7% des exportations mondiales.

« La criminalité transnationale organisée touche toutes les régions et pays du monde. La lutte contre cette menace constitue l'un des défis majeurs qui se posent aujourd'hui à la communauté internationale », a déclaré le Directeur exécutif de l'ONUDC, Yury Fedotov, dans un communiqué de presse.

« Notre capacité à sensibiliser l'opinion publique et à fédérer les décideurs politiques sur cette question est cruciale pour nos chances de succès. J'espère que la presse s'associera à notre campagne pour mettre en évidence et expliquer les moyens par lesquels les réseaux criminels nuisent aux sociétés et sont responsables des souffrances de tant d'individus et de communautés », a-t-il ajouté.

Disponible sur son site www.unodc.org/toc, le matériel réuni par l'ONUDC sera diffusé en ligne et sur les chaînes de télévision internationales. La campagne porte notamment sur la traite des êtres humains, la contrefaçon, les stupéfiants, la vente illicite d'armes et les crimes environnementaux.

Avec un chiffre d'affaires estimé à 320 milliards de dollars par an, le trafic de stupéfiants figure parmi les activités criminelles les plus lucratives au monde. La traite des êtres humains génère environ 32 milliards de dollars par an et la contrefaçon 250 milliards de dollars.

En dehors des considérations économiques, le coût humain de la criminalité transnationale organisée est également un motif de préoccupation majeur. Les stupéfiants tuent et sont responsables de graves problèmes de santé, les armes illicites tuent également et mutilent, et les méthodes sans scrupules des trafiquants d'être humains sont à l'origine de souffrances atroces. Rien que le nombre de victimes de la traite est actuellement estimé à 2,4 millions de personnes.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONUDC appelle à une action multilatérale dans la lutte contre les trafics de stupéfiants

En savoir plus





Coup de projecteur