Le HCDH salue l'intention de la Malaisie d'abroger une loi liberticide

Une porte-parole du HCDH, Ravina Shamdasani.

13 juillet 2012 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a salué aujourd'hui l'annonce faite par le gouvernement de la Malaisie d'abroger une loi de 1948 qui restreignait la liberté d'expression dans ce pays du Sud-Est asiatique.

« Nous appelons le gouvernement à veiller à la conformité du nouveau projet de loi, intitulé la « loi d'harmonie nationale » (National Harmony Act), avec les normes internationales en vigueur », a indiqué en conférence de presse Ravina Shamdasani, la porte-parole du HCDH.

Mme Shamdasani a rappelé la hâte avec laquelle, par le passé, certaines réformes avaient été entreprises par la Malaisie sans consultations populaires préalables. « Nous appelons également le gouvernement à mener des consultations sincères avec les institutions nationales pertinentes, notamment la Commission malaise des droits de l'homme et la société civile afin de veiller à ce que la nouvelle législation soit conforme aux normes internationales des droits de l'homme », a indiqué Mme Shamdasani, qui a ajouté que le Haut Commissariat se tenait prêt à offrir son assistance au besoin dans le cadre de ce processus.

Elle a ajouté qu'une ratification rapide des traités fondamentaux des droits de l'homme, en particulier du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, par la Malaisie réaffirmerait aussi l'engagement de ce pays en faveur de la promotion et de la protection des droits de l'homme.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Malaisie : des experts critiquent un projet de loi contraire aux droits de l'homme

En savoir plus