Des experts de l'ONU plaident en faveur d'efforts supplémentaires pour réaliser les OMD avant 2015

L’Objectif du Millénaire pour le développement (OMD), qui consistait a diviser par deux le nombre de personnes privées d’accès à l’eau potable, a été atteint avant l’échéance de 2015.

10 juillet 2012 – Un groupe d'experts indépendants des Nations Unies a exhorté mardi les États à redoubler d'efforts pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) afin de réduire la pauvreté dans le monde avant la date butoir de 2015.

« Les normes des droits de l'homme forment un cadre de valeurs universelles qui sont à la base des efforts pour le développement. Ce sont des outils qui servent à assurer que le travail développement soit équitable, juste et durable », ont déclaré les experts dans un communiqué de presse.

Le groupe d'experts de l'ONU est composé de la Rapporteuse spéciale sur l'extrême pauvreté et les droits humains, Magdalena Sepulveda ; de la Rapporteuse spéciale pour le droit à l'eau et à l'assainissement, Catarina de Albuquerque ; du Rapporteur spécial sur le droit à l'éducation, Kishore Singh ; du Rapporteur spécial sur le droit à la santé, Anand Grover ; du Rapporteur spécial sur le droit à l'alimentation, Olivier de Schutter ; de l'experte indépendante sur les droits de l'homme et la solidarité internationale, Virginia Dandan ; et de l'expert indépendant des Nations Unies sur la dette extérieure et les droits de l'homme, Cephas Lumina.

Les experts sont tous nommés par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève et ne sont pas rémunérés par les Nations Unies.

Le rapport de 2012 sur la progression des OMD, publié la semaine dernière, a révélé que trois des cibles sont d'ores et déjà atteintes : celles de la réduction de la pauvreté, de la réduction du nombre de personnes vivant dans des bidonvilles et de l'accès à l'eau potable. Le rapport considère également comme possible d'atteindre les objectifs restants à condition que les États respectent leurs engagements. Le groupe d'experts ont souligné plusieurs domaines prioritaires.

« Si les estimations préliminaires du rapport 2012 se confirment, l'objectif de réduire de moitié la pauvreté extrême aura été atteint avant le délai fixé de 2015. Cela sera une excellente nouvelle. Cependant, avec plus d'un milliards de personnes concernées, l'ampleur de la pauvreté extrême reste effroyable », a indiqué Mme Sepulveda.

S'agissant l'objectif de l'accès à l'eau potable, Mme de Albuquerque a précisé qu'en dépit du fait que l'objectif de réduire de moitié le nombre de personnes privées d'accès à l'eau potable durables avait été atteints, « il reste encore des disparités considérables et les personnes les plus vulnérables n'ont pas bénéficié des progrès ».

M. Singh a de son côté souligné que des progrès ont été atteints dans l'accès à l'éducation primaire universelle, mais que là aussi, les disparités persistent, notamment dans la qualité de l'éducation dispensée et dans l'exclusion de pans entiers de population.

Le rapport de 2012 sur les Objectifs du millénaire pour le développement montre que l'aide au développement a décliné à l'échelle mondiale principalement à cause de la crise économique et financière. Les experts ont cependant souligné la nécessité de redoubler d'efforts pour que les engagements des pays donateurs et les délais fixés soient respectés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Les partenariats mondiaux déterminants pour réaliser les OMD d'ici à 2015, selon l'ONU

En savoir plus





Coup de projecteur