Le HCR se prépare à fournir une réponse humanitaire à la situation au Myanmar

Un garçon originaire de Rahkine, un état situé dans le nord du Myanmar, dans un camp de réfugiés au Bangladesh.

19 juin 2012 – Le HCR fournira une aide humanitaire aux populations déplacées par les violences interconfessionnelles ayant éclaté la semaine dernière dans le nord du Myanmar, a annoncé mardi à la presse le porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés, Adrian Edwards.

Suite à la soudaine escalade de violence il y a 10 jours, la situation au Myanmar dans l'État de Rakhine demeure tendue. Les efforts des autorités du Myanmar se poursuivent pour y rétablir l'ordre public. Des incidents et des violences sporadiques sont toutefois signalés.

« Selon les premières estimations gouvernementales, au moins 48.000 personnes ont été déplacées par les violences qui ont éclaté la semaine dernière dans cette région, probablement plus. Les déprédations semblent nombreuses, les autorités indiquant que jusqu'à 1.600 maisons pourraient avoir été détruites pendant les émeutes », a déclaré M. Edwards.

Dans le cadre de la réponse globale des Nations Unies à la demande d'aide formulée de la part des autorités du Myanmar, le HCR fournira du matériel d'abri et des articles de première nécessité – couvertures, matelas et autres articles ménagers de base –et redéployera ses équipes sur le terrain dès que possible.

Une équipe interagence d'évaluation rapide des besoins devait se rendre à Sittwe aujourd'hui, a poursuivi le porte-parole. Le gouvernement, qui administre plus de 40 camps d'hébergement temporaire dans les six cantons de l'État de Rakhine, a demandé une assistance pour les personnes déplacées se trouvant dans ces camps. Selon certaines informations, de nombreux habitants seraient également bloqués chez eux à Maungdaw et auraient besoin de vivres et d'une aide humanitaire.

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) a déjà fourni des vivres à plus de 66.000 déplacés au cours de la dernière semaine. « Le PAM dispose d'environ 2.800 tonnes de denrées alimentaires dans quatre entrepôts dans la région qui sont prêts à être distribués aux populations affectées », a-t-il été indiqué aujourd'hui dans un communiqué.

Le PAM estime que près 90.000 personnes déplacées ont besoin d'aide et l'agence onusienne prépare actuellement un plan d'assistance alimentaire pour les trois mois à venir pour lequel le soutien des bailleurs de fonds sera sollicité.

Parallèlement, au Bangladesh, le HCR continue à suivre les développements de la situation à la frontière entre le Myanmar et le Bangladesh. Après une brève accalmie ce week-end, sept bateaux transportant 128 personnes sont arrivés hier depuis le Myanmar, a indiqué M. Edwards.

« Le dialogue se poursuit entre le Haut Commissariat et le Gouvernement du Bangladesh sur la gestion de ces arrivées. Le gouvernement maintient toutefois sa position sur la fermeture des frontières au Bangladesh. 139 personnes ont été refoulées hier depuis le Bangladesh par les services de contrôle aux frontières. »


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le HCR en appelle à l'hospitalité du Bangladesh envers les ressortissants du Myanmar

En savoir plus





Coup de projecteur