Égypte : Ban espère un dernier tour des élections présidentielles pacifique et inclusif

Des militants manifestent contre les brutalités policières en Egypte. L’un d’entre eux brandit une pancarte sur laquelle est écrit: "Votre travail est nous protéger, pas de nous torturer."

15 juin 2012 – Le Secrétaire général de l'ONU espère que le dernier tour des élections présidentielles en Égypte se déroulera de manière « pacifique et inclusive ».

Dans une déclaration rendue publique vendredi par son porte-parole, Ban Ki-moon a indiquait qu'il suivait attentivement ce scrutin, qui s'inscrit dans le cadre d'une transition vers une plus démocratie forte « pour laquelle les Égyptiens ont lutté si patiemment et si courageusement ».

Prenant note du débat animé et de la préoccupation des Égyptiens face aux conséquences de la décision prise hier par la Haute Cour constitutionnelle sur la loi régissant les élections législatives, le Secrétaire général souligne le ferme appui des Nations Unies à une transition égyptienne qui réponde pleinement aux attentes légitimes du peuple égyptien.

Jeudi, la plus haute instance juridique du pays a annoncé l'invalidation d'un tiers de la Chambre basse du Parlement, composé de députés indépendants au motif que leur élection serait illégale, selon les médias. Cette décision devrait entraîner la dissolution du Parlement dans son ensemble, qui sera alors annoncée soit par le Conseil suprême des forces armées, qui dirige le pays depuis la chute de Hosni Moubarak, soit par le futur Président.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général se félicite du bon déroulement de l'élection présidentielle en Égypte

En savoir plus