Sahel : l'UNICEF demande de toute urgence des fonds pour répondre à la crise humanitaire

Une mère avec son enfant sévèrement malnutri au Tchad dans la région du Sahel. Photo: UNICEF/Tchad/2012/C Tidey

11 juin 2012 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a indiqué lundi que des fonds supplémentaires pour venir en aide aux femmes et enfants qui souffrent de la sécheresse, des conflits et des maladies au Sahel et en Afrique de l'Ouest étaient nécessaires de toute urgence.

« Il n'y a aucun doute que les fonds que nous avons reçu plus tôt cette année nous ont permis de sauver des vies et d'être mieux préparés. Au Sahel, nous faisons face à des besoins multiples et la crise politique au Mali a mis davantage d'enfants en danger », a expliqué le Directeur régional de l'UNICEF en Afrique centrale et de l'Ouest, Manuel Fontaine, dans un communiqué de presse.

L'UNICEF a émis un appel d'un montant de 143 millions de dollars pour couvrir les besoins au Sahel pour le reste de l'année 2012. Ces fonds devront servir à répondre aux besoins croissants dans la région où quelques 18 millions de personnes dans neuf pays sont affectées par la sécheresse et la crise alimentaire selon l'UNICEF.

Le nord du Mali a été le théâtre d'affrontements entre les forces gouvernementales et des groupes rebelles Touareg depuis le mois de janvier, ce qui a forcé des milliers de personnes à fuir la région. La plupart se sont réfugiés dans les pays voisins.

« Jusqu'à présent, nous avons principalement reçu des fonds pour des interventions nutritionnelles d'urgence. Mais le manque de moyens pour d'autres activités vitales nous empêche d'aider toutes les personnes qui en ont besoin », a déploré M. Fontaine.

Selon l'agence onusienne, presque 250.000 enfants âgés de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë ont reçu des traitements pendant les quatre premiers mois de l'année qui les ont sauvés la vie.

Selon les prévisions de l'UNICEF, au moins 1,1 million d'enfants auront besoin de traitements en 2012 et quelques 5.200 centres de traitement seront nécessaires et devront être établis alors que commence la période la plus sèche et difficile de l'année pour les habitants du Sahel.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU lance une alerte contre une catastrophe humanitaire au Sahel.

En savoir plus





Coup de projecteur