Ban Ki-moon appelle au renforcement de la lutte contre le terrorisme

Le Secrétaire général Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse conjointe avec le Prince Saud Al-Faisal, Ministre des affaires étrangères de l’Arabie saoudite.

4 juin 2012 –

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté dimanche toutes les nations à renforcer la lutte contre le terrorisme en mettant l'accent sur les éléments les plus importants de la prévention contre ce fléau mondial.

« Le besoin est urgent. Le terrorisme continue de toucher toutes les régions du monde. Il a détruit d'innombrables vies et sapé les espoirs de paix et de prospérité. Mais le monde se mobiliser contre ce danger », a déclaré M. Ban dans un discours qu'il a prononcé lors de la deuxième réunion du Conseil consultatif du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT), qui s'est tenue ce weekend à Djeddah, en Arabie saoudite.

L'UNCCT a été crée en septembre 2010 pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie mondiale de lutte contre le terrorisme de l'ONU, adoptée par l'Assemblée générale en 2006.

M. Ban a affirmé que les états membres de l'ONU doivent œuvrer de concert à réaliser les quatre priorités de la stratégie, qui sont l'éradication des conditions propices à la propagation du terrorisme, la prévention et la lutte contre le terrorisme, le renforcement des capacités des Etats à mener cette lutte, et le respect des droits de l'homme dans ce cadre.

« La suppression du financement du terrorisme est primordiale et pour cela il faut mettre en application des lignes directrices qui sont acceptées au niveau international », a précisé le Secrétaire général.

« Au niveau stratégique, nous devons tenter de comprendre et de contrer la tentation du terrorisme. Pour cela, il faut encourager une culture du dialogue, promouvoir l'éducation et favoriser des échanges entre les communautés », a-t-il ajouté.

M. Ban a invité les membres du Conseil consultatif, composé d'une vingtaine d'experts dans le domaine du contre-terrorisme, à développer et à renforcer les capacités techniques et institutionnelles au niveau national, particulièrement en soutenant la création de stratégies nationales.

Le Secrétaire général a enfin souligné le potentiel des victimes du terrorisme à dissuader et à informer les opinions sur la réalité des souffrances engendrées par le terrorisme. « Les victimes et leurs familles sont parmi les voix les plus puissantes dans la lutte contre le terrorisme et j'exhorte l'UNCCT à soutenir leurs efforts ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Lutte contre le terrorisme : le Conseil de sécurité pour une coopération renforcée

En savoir plus






Coup de projecteur